Que dire au 112 en cas d’urgence ?

Si vous devez appeler un numéro d’urgence, c’est que vous êtes généralement dans une situation stressante. Or, il est important de pouvoir communiquer des informations précises et correctes à l’opérateur et de pouvoir répondre à ses questions. Vous pouvez également demander à une autre personne présente de faire l’appel aux secours mais n’oubliez jamais de demander à cette personne de confirmer cet appel et son contenu.

1. Composez le numéro 112 pour les services d’incendie, une ambulance ou la police. En Belgique, vous formerez le numéro 101 pour une aide policière urgente.

2. Attendez calmement une réponse. Ne raccrochez pas, au risque de vous retrouver systématiquement dans la liste d’attente.

3. Donnez l’adresse exacte où les services de secours doivent se rendre (ville, rue, numéro, carrefour, accès spécial, borne d’appel, etc.) et éventuellement le chemin le plus facile pour y accéder. Si vous n’appelez pas du lieu de l’incident, signalez-le également à l’opérateur.

4. Décrivez ce qui s’est passé (incendie, accident, agression, cambriolage, arrêt cardiaque, etc.).

5. Indiquez si des personnes sont en danger ou blessées et de combien de personnes il s’agit.

6. Ne raccrochez pas avant que l’opérateur vous y autorise. Écoutez bien les questions que l’opérateur de la centrale vous posera. Veillez aussi à ce que la ligne téléphonique reste libre pour que l’opérateur puisse vous recontacter s’il a besoin de plus amples informations.

7. Si la situation devait s’aggraver ou s’améliorer, rappelez le centre d’urgence pour le signaler.

Attention

  • En cas de catastrophe de grande envergure, plusieurs personnes appellent les centres d’urgence. Le cas échéant, l’opérateur vous demandera uniquement des informations utiles complémentaires. Si vous ne disposez pas de plus d’informations, vous pouvez raccrocher lorsque l’opérateur vous y autorise afin de libérer rapidement les lignes téléphoniques dans les centres d’urgence pour que d’autres appels puissent être interceptés.
  • Si vous avez appelé un numéro d’urgence par erreur, ne raccrochez pas mais dites à l’opérateur que tout est en ordre. L’opérateur est alors certain qu’il ne s’agit pas d’une urgence.
  • Si vous appelez les secours sans raison valable, vous empêchez les opérateurs des centres d’appels urgents de répondre aux appels de personnes qui en ont réellement besoin. Elles doivent donc attendre plus longtemps avant d’obtenir une réponse et avant l’intervention des secours. Les personnes qui appellent délibérément les numéros de secours « pour faire une blague » s’exposent à des poursuites judiciaires qui peuvent mener à des condamnations pénales.

Source: www.112.be