11 juillet 2017

Ta check-list pour bien préparer ton festival

Partir en festival nécessite un minimum d’organisation afin de s’assurer de bénéficier d’un confort optimal pour profiter un maximum de la programmation et de l’ambiance.

Si tu comptes rester plusieurs jours en profitant du camping, voici une check-list de ce qu’il ne faut pas oublier !

  • Commence par vérifier le « règlement » du camping sur le site Internet du festival : une série d’objets sont interdits sur le camping comme par exemple les bouteilles en verre ou encore les réchauds.
  • Matériel de camping essentiel à prendre: la tente (teste-la avant pour savoir la monter, démonter, vérifier qu’il y a tout), un cadenas pour la fermer, un matelas pour un repos optimal, un sac de couchage, une lampe de poche, quelques sacs-poubelles pour que ton campement ne ressemble pas à une décharge publique et une bâche pour se protéger du vent et dormir hors de la tente s’il fait trop chaud.
  • De la nourriture saine: pense à prendre des aliments qui se transportent sans s’abîmer et se conservent hors du frigo.
  • Une gourde et un réservoir à eau: certains modèles existent d’une capacité allant jusqu’à 10 litres, vraiment compacts pour t’éviter de faire trop d’allers-retours jusqu’aux points d’eau potable.
  • Évite d’emporter des vêtements auxquels tu tiens ou des objets de valeur. Ton smartphone dernier cri risque d’être perdu ou abimé. Pense aussi à laisser à la maison toutes tes cartes inutiles (abonnements, cartes de crédit…) mais pense au minimum : ton ticket d’entrée, carte d’identité, permis de conduire et carte de banque.
  • N’oublie pas ta casquette ou un chapeau, ton K-way et de la crème solaire. Vérifie aussi les prévisions météo pour savoir quoi emporter. La météo belge étant plutôt capricieuse, mieux vaut prévoir des vêtements en suffisance qui te protégeront entre autres durant les nuits fraîches. Pense aussi à une bonne paire de chaussures.
  • Pense aussi à ton nécessaire de toilettes sans oublier bouchons d’oreille et préservatifs, pilules contraceptives, médicaments, gel douche, lingettes humides, savon à sec, tampons hygiénique et quelques paquets de mouchoirs.
  • Imprime un exemplaire de la programmation et un plan du site où tu repéreras les différents services : barbecue, toilettes, douches, magasin, Croix Rouge, etc.
  • Pense à t’organiser avec tes potes pour ne pas tout prendre en 5 exemplaires. Un gonfleur de matelas peut suffire pour plusieurs personnes. Tu peux même demander à tes voisins de camping s’ils ont la sympathie de te prêter le leur.
  • Prévois ton budget maximum afin d’éviter les mauvaises surprises : renseigne-toi sur le prix moyen des boissons et de la nourriture sur place.
  • Pense aussi à « l’après festival » (et oui, la vie continue après…) : surtout organise ton trajet de retour en évitant de prendre la voiture trop fatigué. Pense aux moyens de transport alternatifs à la voiture (co-voiturage, train, taxi, bus,…) et prévois quelqu’un à appeler si tu es bloqué ou en cas de départ anticipé du festival.
  • Prévois de toute façon assez de temps de repos après le festival: un à deux jours de récupération serait le top. inutile de croire que tu pourras reprendre le boulot dès le lundi matin après plusieurs jours et nuits de folie !

Inspiré du manuel de survie en festival proposé par Solidaris.